Archives de catégorie : Conseil de Sécurité

Le partenariat entre l’ONU et l’Union africaine n’est pas un choix mais une nécessité

Photo : ONU

Une collaboration plus étroite entre l’ONU et l’Union africaine (UA) est un impératif, a déclaré mercredi devant le Conseil de sécurité la Représentante spéciale du Secrétaire général auprès de l’Union africaine, Sahle-Work Zewde. « L’Union africaine est le partenaire stratégique le plus important entre l’ONU et une organisation régionale en matière de paix et de sécurité, de développement et de droits de l’homme », a-t-elle dit devant les Etats membres. Selon elle, ce partenariat, qui « n’est pas un choix mais une nécessité », s’est caractérisé ces dernières années par « une collaboration plus étroite, des échanges d’informations et des consultations plus régulières, et une action coordonnée comprenant des visites de terrain conjointes et des déclarations conjointes ». Continuer la lecture

Conflits armés : le Conseil de sécurité s’inquiète de l’utilisation des écoles à des fins militaires

Photo: ONU

A l’occasion d’un débat sur la protection des enfants dans les conflits armés, le Conseil de sécurité a adopté ce lundi une résolution dans laquelle il appelle notamment à respecter le caractère civil des écoles. Le Premier ministre suédois, Stefan Löfven, dont le pays occupe la présidence tournante du Conseil pour le mois de juillet, participait à ce débat. En début de réunion, les membres du Conseil ont adopté une résolution dans laquelle ils condamnent toutes les violations du droit international concernant le recrutement et l’emploi d’enfants par des parties à un conflit armé, ainsi que le meurtre et les mutilations d’enfants, les viols, les enlèvements, les attaques contre des écoles ou des hôpitaux et le refus d’un accès humanitaire. Version arabe, défilez vers le bas. Continuer la lecture

Lancement du Plan d’Action National de mise en œuvre de la Résolution du Conseil de Sécurité 1325 Femmes, Paix et Sécurité

Le Ministère de la Femme, de la Famille, de l’Enfance et des Seniors (MFFES) organise, en partenariat avec l’ONU Femmes Maghreb et le Centre de Recherche et de Formation sur la Femme Arabe CAWTAR, le séminaire de lancement du Plan d’Action National de mise en œuvre de la Résolution du conseil de sécurité 1325. La cérémonie qui se tiendra sous le patronage de M. Hedi Elmekni Secrétaire du Gouvernement Tunisien, sera présidée par Mme Neziha Labidi, Ministre de la Femme, de la Famille, de l’Enfance et des Seniors, en présence de Son Excellence Mme Leena Gardemeister, Ambassadeur de Finlande en Tunisie, Mme Leila Rhiwi, Représentante du bureau multi- pays d’ONU Femmes pour le Maghreb, ainsi que M. Mokhtar Ben Nasr, président de la Commission Nationale de la Lutte contre le Terrorisme.

 

Le séminaire de lancement du PAN-1325 est organisé conjointement par le Ministère de la Femme, de l’Enfance, de la Famille et des Séniors, l’ONU Femmes Maghreb et le CAWTAR le mercredi 04 Juillet 2018 à l’Hôtel l’Acropole, les Berges du Lac 1 à 8H30.

Adoptant une approche inclusive et participative, l’élaboration du plan d’action national de mise en œuvre de la Résolution du conseil de sécurité 1325 (PAN-1325) s’inscrit dans le cadre du programme régional « Femmes, paix et sécurité dans les États arabes » initié en 2016 et mis en œuvre avec le soutien financier du Gouvernement finlandais. Il vise à tirer parti du cadre normatif mondial sur les femmes, la paix et la sécurité et contribuer à la création d’un environnement propice à la mise en œuvre des engagements pour la paix et la sécurité des femmes conformément àla résolution 1325 du Conseil de Sécurité des Nations Unies (RCS1325). De même qu’il vise à appuyer les ministères et organismes nationaux compétents à disposer d’un cadre concret de mise en œuvre de la RCS1325 avec des indicateurs mesurables.

Le séminaire de lancement du PAN1325 est le résultat d’un processus de deux années de mobilisation. Démarré en Mai 2016 par des ateliers de sensibilisation de tous les acteurs sur l’importance du PAN 1325, il s’est poursuivi en 2017 avec la constitution d’un comité de pilotage coordonnée par le MFFES et présidé par la Ministre, et l’organisation de sessions de renforcement des capacités des comités techniques chargés de l’élaboration du plan d’action national pour la mise en œuvre de la RCSNU 1325. En février 2018, le PAN a été officiellement validé par le comité de pilotage compte des remarques et commentaires de l’ensemble des parties prenantes.

 

 

Le Conseil de sécurité appelle à protéger les jeunes de la violence en période de conflit armé (texte du projet résolution)

Photo : ONU

Le Conseil de sécurité a instamment engagé, ce matin, les États Membres à protéger les jeunes de la violence en période de conflit armé, en adoptant, à l’unanimité, un texte qui vient compléter la résolution 2250 (2015), premier texte à reconnaître la contribution des jeunes au maintien et à la promotion de la paix et de la sécurité internationales. Le Conseil de sécurité, par la résolution 2419 (2018), exhorte aussi toutes les parties à éliminer toutes les formes de violence sexuelle et sexiste ainsi que la traite des êtres humains. Il demande à tous les acteurs concernés d’envisager des moyens d’accroître la représentation inclusive des jeunes pour la prévention et le règlement des conflits, « y compris lorsqu’ils négocient ou mettent en œuvre des accords de paix (…) sachant que la marginalisation de la jeunesse est préjudiciable à l’établissement d’une paix durable et à la lutte contre l’extrémisme violent en tant qu’élément précurseur du terrorisme ». Continuer la lecture

Le chef de l’ONU exhorte les gouvernements à protéger davantage les civils contre la violence lors des conflits

Security Council Members and UN Force Commanders

Photo : ONU

Alors que plus de 128 millions de personnes dans le monde ont besoin d’une aide humanitaire immédiate, principalement en raison de la guerre et de la violence, le Secrétaire général des Nations Unies a exhorté la communauté internationale à faire davantage pour protéger les civils pris dans les conflits. António Guterres a lancé cet appel lors d’une réunion du Conseil de sécurité mardi, au cours de laquelle il a présenté un rapport décrivant trois façons dont les gouvernements peuvent intensifier leur action. En 2017, l’ONU a recensé plus de 26.000 civils tués ou blessés lors d’attaques dans des conflits dans six pays : Afghanistan, Iraq, République centrafricaine (RCA), République démocratique du Congo (RDC), Somalie et Yémen. 10.000 de ces victimes ont été recensées en Afghanistan. Version arabe, défilez vers le bas. Continuer la lecture

Le Conseil de sécurité appelle à empêcher les terroristes de tirer profit d’activités de criminalité organisée

Conseil de sécurité de l’ONU

Le Conseil de sécurité des Nations Unies a fortement engagé mardi les Etats membres et les organisations régionales, sous-régionales et internationales compétentes à améliorer leur coopération et leurs stratégies visant à empêcher les terroristes de tirer profit d’activités de criminalité transnationale organisée. Dans une déclaration de la Présidence du Conseil de sécurité, les membres du Conseil expriment en effet de nouveau leur préoccupation quant aux liens étroits qui existent entre le terrorisme international et la criminalité transnationale organisée. Continuer la lecture

L’ONU appelle le Conseil de sécurité à appuyer le travail des jeunes en faveur de la consolidation de la paix

Photo : ONU

L’Envoyée de l’ONU pour la jeunesse, Jayathma Wickramanayake, a présenté au Conseil de sécurité ce lundi les conclusions de l’Etude indépendante sur l’apport des jeunes aux processus de paix et de règlement des conflits. « Ce n’est pas tous les jours que le Conseil de sécurité a l’opportunité d’examiner un rapport indépendant qui contient les voix de plus de 4.000 jeunes de toutes les régions du monde, qui représentent eux-mêmes les aspirations de millions d’autres jeunes », s’est exclamée l’Envoyée spéciale. Ces jeunes nous ont donné pour mission de porter leur vision au Conseil, a-t-elle ajouté dans la lignée de la résolution 2250 adoptée en 2015 qui exhorte les Etats à accroître la participation des jeunes dans les prises de décision à tous les niveaux. Version arabe, défilez vers le bas. Continuer la lecture

En Suède avec le Conseil de sécurité, Guterres appelle à suivre l’exemple de l’ancien chef de l’ONU Dag Hammarskjöld

António Guterres et les 15 membres du Conseil de sécurité à Backåkra, en Suède, dans la demeure de Dag Hammarskjöld.

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, est ce weekend en Suède où il participe à un séminaire de réflexion avec les pays membres du Conseil de sécurité. Une ‘retraite’ que le Secrétaire général effectue chaque année avec les 15 membres du Conseil pour prendre du recul et réfléchir ensemble aux moyens de mieux relever les défis liés à la paix et à la sécurité et sur comment mieux prévenir les conflits. Cette année, le séminaire réunissant le chef de l’ONU et les membres du Conseil se tient à Backåkra, une localité du sud de la Suède où l’ancien Secrétaire général, Dag Hammarskjöld, aimait passer ses étés dans sa ferme dans la nature et près de la mer, a dit la mission suédoise auprès des Nations Unies lors d’une présentation à la presse du séminaire. Version arabe, défilez vers le bas. Continuer la lecture

Violences sexuelles dans les conflits : l’ONU appelle à faire davantage pour lutter contre l’impunité

Photo : ONU

Le Conseil de sécurité a tenu lundi un débat ouvert sur les violences sexuelles dans les conflits. Un débat au cours duquel l’ONU a plaidé pour davantage de mesures pour mieux protéger les victimes tandis qu’une avocate rohingya a appelé les membres du Conseil à renvoyer la situation au Myanmar devant la Cour pénale internationale. « D’où je viens, des femmes et des filles ont été violées, torturées et tuées par l’armée du Myanmar, pour aucune autre raison que le fait d’être Rohingya », a déclaré l’avocate Razia Sultana qui s’exprimait au Conseil de sécurité au nom des organisations non gouvernementales. Version arabe en bas de la page. Continuer la lecture

Maintien de la paix : António Guterres plaide pour un recentrage et un renforcement des opérations

Photo : ONU

Au cours d’un débat organisé mercredi matin par le Conseil de sécurité, le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a prôné un recentrage et un renforcement des opérations de maintien de la paix en vue de mettre fin aux attentes irréalistes qu’elles suscitent de toutes parts, aussi bien de la communauté internationale que des populations. « Nous abîmons  l’instrument du maintien de la paix et aussi le multilatéralisme lui-même, en créant  des attentes irréalistes. Des vies et de la crédibilité sont perdues », a déclaré le Secrétaire général, pour qui une action collective est nécessaire dans trois domaines : un recentrage des opérations de maintien de la paix sur des attentes réalistes, un renforcement des opérations de maintien de la paix, qui doivent être plus sûres ; et une plus grande mobilisation en faveur de solutions politiques et pour des forces bien structurées, bien équipées et bien entraînées. Version arabe en bas de la page. Continuer la lecture