Archives de catégorie : Banque mondiale

Santé : la faible qualité des services accroît le poids des maladies et le coût des soins (OMS-OCDE-Banque mondiale)

Photo : Banque mondiale

Des services de santé de faible qualité freinent l’amélioration de la santé dans les pays, quel qu’en soit le niveau de revenu, soulignent l’Organisation mondiale de la santé (OMS), l’Organisation pour la coopération et le développement économiques (OCDE) et la Banque mondiale. Dans un rapport conjoint publié jeudi, les trois organisations internationales constatent à l’heure actuelle et dans tous les pays des erreurs médicamenteuses ou de diagnostic, des traitements inadaptés ou inutiles, des structures ou des pratiques cliniques inadaptées ou dangereuses, ou encore des prestataires de soins de santé qui manquent de formation et de compétences. Version arabe, défilez vers le bas. Continuer la lecture

La richesse mondiale augmente, mais les inégalités persistent, selon un nouveau rapport de la Banque mondiale

Résultat de recherche d'images pour "The Changing Wealth of Nations 2018"

Photo : Banque mondiale

Au cours des deux dernières décennies, la richesse mondiale a fortement progressé, mais la richesse par habitant a reculé ou stagné dans plus d’une vingtaine de pays dans diverses tranches de revenus. Tel est le constat d’un nouveau rapport de la Banque mondiale, qui va au-delà des indicateurs traditionnels tels que le PIB pour suivre les progrès et la viabilité économiques des pays. The Changing Wealth of Nations 2018  étudie l’évolution de la richesse de 141 pays entre 1995 et 2014, en prenant en compte le capital naturel (forêts et ressources minières, par exemple), le capital humain (revenus d’une personne sur toute sa vie), le capital produit (bâtiments, infrastructures, etc.) et les actifs étrangers nets. Il révèle que le capital humain constitue globalement la composante la plus importante de la richesse, tandis que le capital naturel en représente près de la moitié dans les pays à faible revenu. Continuer la lecture

Action climatique : l’ONU appelle à aider les pays en développement à hauteur de 100 milliards de dollars par an jusqu’en 2020

António Guterres (sur l’écran) au One Planet Summit à Paris. Photo OSSG

Deux ans après l’historique Accord de Paris, conclu à l’issue de la COP21 en 2015, la question du financement de la lutte contre le changement climatique est au centre du One Planet Summit. Organisé le 12 décembre à Paris à l’initiative du Président français, Emmanuel Macron, du Secrétaire général de l’ONU, António Guterres et du Président de la Banque mondiale, Jim Yong Kim, le sommet réunit chefs d’Etat, secteurs publics et privés pour un engagement plus fort et plus concret du monde de la finance. Le One Planet Summit a pour ambition de trouver de nouveaux moyens de financer l’adaptation de nos modes de vies aux transformations inéluctables, d’accélérer encore la réduction des émissions de gaz à effet de serre et d’ancrer les problématiques climat au cœur de la finance. Version arabe en bas. Continuer la lecture

« Elaboration d’études, de méthodologies et de plans d’action liés au secteur forestier en préparation à la mise en œuvre du Projet de Gestion Intégrée des Paysages » : Approches innovantes pour la valorisation des potentialités du secteur forestier en Tunisie

Approches innovantes pour la valorisation des potentialités du secteur forestier en Tunisie

L’atelier organisé par la FAO et le ministère de l’Agriculture, des Ressources Hydraulique et de la Pêche traduit un important partenariat entre la Direction Générale des Forêts, la Banque Mondiale, La Direction Générale de la Production Agricole et la Direction Générale de Financement, des Investissements et des Organisations Professionnelles dans le cadre d’un projet ambitieux, innovant et de grande importance pour le développement régional et local des forêts.  Ce projet interviendra dans des régions parmi les plus prioritaires de la  Tunisie, à savoir le Nord-Ouest et le Centre-Ouest réputées pour l’importance de leurs ressources forestières et pastorales, à même de constituer un levier pour la croissance économique locale. Continuer la lecture

من البنك الدولي: كريم، رائد في الاستزراع المختلط في تونس

وفق بيانات البنك الدولي يعيش أكثر من مليون تونسي قرب الواحات، حيث تكون سبل العيش التقليدية مصدرا للدخل. الشاب كريم غير شكل الواحة التي تركها له والده، فإلى جانب أشجار النخيل زرع فيها أشجار الفاكهة والخضراوات
التفاصيل في تقرير من البنك الدولي

 

M. Antonius Verheijen, nommé responsable des opérations de la Banque mondiale pour la Tunisie

Résultat de recherche d'images pour "Antonius Verheijen"

Antonius (Tony) Verheijen prend ses fonctions aujourd’hui en tant que responsable des opérations de la Banque mondiale pour la Tunisie. Il succède à ce poste à Mme. Eileen Murray, nommée conseillère au Centre pour l’intégration en Méditerranée à Marseille (France), après avoir passé 6 ans à Tunis.  Continuer la lecture

L’ONU et la Banque mondiale signent un nouvel accord pour renforcer la résilience et appuyer la paix dans les zones de conflit

Table-ronde consacrée au financement pour la paix lors de la Réunion de printemps de la Banque mondiale – Photo : ONU

L’Organisation des Nations Unies (ONU) et la Banque mondiale ont signé samedi à Washington un nouvel accord de partenariat axé sur le renforcement de la résilience pour les personnes les plus vulnérables en réduisant la pauvreté, en promouvant la prospérité partagée, en renforçant la sécurité alimentaire et en soutenant la paix dans les situations touchées par des crises. L’accord a été signé par le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, et le Président du groupe de la Banque mondiale, Jim Yong Kim, à l’occasion des Réunions de printemps de la Banque mondiale et du FMI qui se tiennent dans la capitale américaine du 21 au 23 avril. Pour la version arabe, veuillez défiler vers le bas. Continuer la lecture