Archives de catégorie : Afrique

Reconstruction post-conflit : rendre irréversibles la paix, la sécurité et le développement

Photo ONU : Le secrétaire général au Conseil de sécurité

A l’occasion d’un débat au Conseil de sécurité sur la reconstruction post-conflit, le Président de la Côte d’Ivoire, Alassane Ouatarra, dont le pays préside le Conseil en décembre, a estimé mercredi que ce débat lui permettait de partager son expérience et d’évoquer les priorités de son pays pour rendre irréversibles la paix, la sécurité et le développement. « La Côte d’Ivoire a bénéficié, pendant plus d’une décennie, d’un engagement sans précédent de la communauté internationale, en particulier de l’Organisation des Nations Unies et du Conseil de sécurité », a déclaré le Président ivoirien en présence du Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, et du Président de la Commission de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat. Continuer la lecture

Message du Secrétaire général de l’ONU à l’occasion de la journée de l’industrialisation de l’Afrique – 20 novembre 2018

Photo : CEA

Le développement industriel inclusif et durable est essentiel pour la réalisation du Programme de développement durable à l’horizon 2030 en Afrique. Il crée des emplois, réduit la pauvreté, la faim et les inégalités, favorise l’autonomisation des femmes, élargit les possibilités offertes aux jeunes, tout en améliorant la santé, en préservant l’environnement et en permettant de faire face aux changements climatiques. Cette année, la Journée de l’industrialisation de l’Afrique met l’accent sur la promotion des chaînes de valeur régionales et souligne la manière dont le développement industriel aux fins de la production pharmaceutique locale contribue à une vie saine et au bien-être des populations. Continuer la lecture

La baisse des prix internationaux atténue le fardeau lié aux importations alimentaires pour les pays les plus pauvres

Photo : FAO

Selon un nouveau rapport des Nations Unies, la baisse des prix mondiaux des denrées agricoles de base devrait permettre d’alléger la facture des pays les plus pauvres au monde, lorsqu’il s’agit de leurs importations alimentaires, tandis que le renforcement du dollar américain représente une source de «vive inquiétude». D’après les Perspectives alimentaires, une publication semestrielle de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), les importations alimentaires à travers le monde sont appelées à atteindre la somme de 1,467 trillions de dollars en 2018, soit 3 pour cent au-dessus du niveau de l’année dernière, mais légèrement en dessous des prévisions émises en juillet. Version arabe, défilez vers le bas. Continuer la lecture

Europe : plus de 100.000 migrants arrivés par la Méditerranée en 2018 (OIM)

Photo : OIM

Pour la cinquième année consécutive, la barre des 100.000 arrivées de migrants en Europe par la Méditerranée a été franchie le 4 novembre dernier, a indiqué l’Organisation internationale pour les migrations (OIM). « Au total, 100.630 personnes étaient arrivées de début janvier à dimanche dernier par la Méditerranée », a déclaré lors d’un point de presse ce mardi à Genève, le porte-parole de l’OIM. Selon Joel Millman, la moitié d’entre elles ont eu lieu en Espagne, avec exactement 49.013 arrivées de migrants et réfugiés sur les côtes ibériques. Continuer la lecture

La Coopération Sud-Sud en matière d’agriculture, un élément clé pour atteindre l’Objectif Faim Zéro

Photo : FAO

Plusieurs représentants du gouvernement ayant pris part à un Forum ministériel sur la Coopération Sud-Sud en matière d’agriculture se sont engagés aujourd’hui à renforcer la Coopération Sud-Sud en faveur de l’agriculture et du développement rural. L’objectif est d’accroître la dynamique en vue de réaliser l’objectif de développement durable lié à l’éradication de la faim et à la pauvreté. Approuvée par 37 pays et 11 organisations internationales, la Déclaration de Changsha, formalisée à l’issue du forum, prévoit d’inclure les principes de la Coopération Sud-Sud dans des programmes et politiques nationales. Version arabe, défilez vers le bas. Continuer la lecture

L’Afrique a besoin de ses jeunes pour moderniser son secteur agricole

Photo : FAO

«Les phénomènes de migration, vers les zones urbaines et vers l’étranger, risquent de priver les pays africains de la main d’œuvre jeune nécessaire afin de moderniser leur secteur agricole, étape essentielle en vue de stimuler la croissance et la prospérité», a déclaré aujourd’hui M. José Graziano da Silva, Directeur général de la FAO. «Il est indispensable que les pays africains réalisent le potentiel des zones rurales pour l’agro-industrialisation et pour créer davantage d’opportunités d’emplois pour les jeunes et les encourager à rester dans les petits villages des zones rurales», a précisé M. José Graziano da Silva, faisant référence à un rapport récent de la FAO qui démontrait que les personnes migrant des zones rurales vers les zones urbaines avaient cinq fois moins de chances de migrer vers l’étranger. Continuer la lecture

L’action parlementaire est indispensable pour mettre un terme à la faim (FAO)

Photo : FAO

L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) invite les parlementaires du monde entier à faire de la sécurité alimentaire et de la nutrition des priorités de l’agenda politique afin de mettre un terme à la faim et de garantir des régimes alimentaires sains et durables. « Il est essentiel que les parlementaires du monde entier agissent dès maintenant afin d’adapter et d’améliorer les cadres juridiques, politiques et institutionnels, de mettre un terme à la faim et de garantir des régimes alimentaires sains et nutritifs pour tous», a déclaré le Directeur général de la FAO, José Graziano da Silva. « Vous pouvez vous assurer du fait que la sécurité alimentaire et nutritionnelle soit placée en haut de l’agenda politique et législatif », a ajouté M. Graziano da Silva devant près de 200 parlementaires réunis à l’occasion du Sommet parlementaire mondial contre la faim et la malnutrition qui se tient à Madrid, en Espagne. Version arabe, défilez vers le bas. Continuer la lecture

En 2050, le monde comptera 2,2 milliards de personnes de plus, dont la moitié africaines (ONU)

Photo : UNFPA

La population mondiale devrait augmenter de 2,2 milliards d’habitants d’ici 2050, et plus de la moitié de cette croissance – 1,3 milliard – devrait provenir d’Afrique subsaharienne, a annoncé mercredi le Fonds des Nations Unies pour la population. La nouvelle édition de l’État mondial de la population de l’UNFPA attribue cette tendance à la restiction des  droits des femmes dans cette région suite au manque d’accès aux soins de santé et à l’éducation, ainsi qu’à une discrimination basée sur le genre bien ancrée. La tendance générale était à la réduction de la taille des familles, indiquant que de plus en plus de personnes choisissent le nombre exact d’enfants qu’elles souhaitent ou peuvent se permettre d’élever, a annonce La Directrice générale du Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA) à Genève, Monica Ferro, en lançant le rapport. Version arabe, défilez vers le bas. Continuer la lecture

Le développement durable, la paix et la sécurité au cœur du partenariat entre l’ONU et l’Union africaine

Photo : ONU

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a lancé mercredi le premier de plusieurs dialogues sur l’Afrique au siège de l’ONU en vantant les mérites du partenariat entre l’Organisation et l’Union africaine (UA). « L’Afrique aujourd’hui mène son propre agenda », s’est félicité le Secrétaire général, soulignant que sur l’ensemble du continent africain, les pays deviennent de plus en plus prospères et les régions de plus en plus intégrées et que les communautés se réunissent pour résoudre ensemble les problèmes et s’apporter un soutien réciproque. Guterres estime que « le développement inclusif et durable en Afrique est un objectif en soi », tout en étant également un outil de premier plan pour la prévention des conflits et des crises et un élément central du partenariat entre l’UA et l’ONU. Version arabe, défilez vers le bas. Continuer la lecture

Une personne sur neuf dans le monde n’a pas de quoi se nourrir (ONU)

Photo : FAO

A l’occasion de la Journée mondiale de l’alimentation (16 octobre), le chef de l’ONU et les agences alimentaires onusiennes ont appelé le monde à s’unir pour éliminer la faim qui a augmenté pour la troisième année consécutive. « Dans notre monde d’abondance, une personne sur neuf n’a pas de quoi se nourrir. Environ 820 millions de personnes souffrent toujours de la faim », a rappelé le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, dans un message publié pour la Journée. Face à la faim, les femmes et les enfants sont les premières victimes. Quelque 155 millions d’enfants connaissent une malnutrition chronique et risquent de souffrir d’un retard de croissance qui aura des conséquences sur leur vie tout entière. Et plus de la moitié des décès de nourrissons dans le monde sont causés par la faim. Continuer la lecture