Archives de l’auteur : UNIC Tunis

La timide reprise des marchés du travail des jeunes exige une réponse radicale, selon l’OIT

La persistance du chômage et le manque de possibilités de qualité continuent d’entraver la recherche d’un travail décent chez les jeunes, selon un nouveau rapport de l’Organisation internationale du Travail (OIT) lundi.

Les jeunes représentent plus de 35% de la population sans emploi dans le monde, et le taux de chômage des jeunes est actuellement à 13% et devrait augmenter en 2018 d’après l’OIT.

L’étude indique qu’à l’échelle mondiale, l’augmentation importante du chômage des jeunes entre 2010 et 2016 en Afrique du Nord, les États arabes et en Amérique latine et dans les Caraïbes, a été compensée par l’amélioration du marché du travail en Europe, en Amérique du Nord et en Afrique subsaharienne. Pour la version arabe, défiler vers le bas Continuer la lecture

« Nous ne pouvons pas continuer à décevoir les enfants » – António Guterres

A l’occasion de la Journée mondiale de l’enfance, le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a appelé lundi la communauté internationale à ne pas décevoir les filles et les garçons partout dans le monde.

« L’avenir du monde est entre les mains des enfants. Mais nous ne pouvons jamais oublier que l’avenir des enfants est entre nos mains », a déclaré M. Guterres lors d’une intervention à l’Assemblée générale de l’ONU à New York qui à l’instar de plusieurs autres lieux à travers la planète, était laissé « aux commandes » de plusieurs centaines d’enfants pour la Journée.    Pour la version arabe, défiler vers le bas.    Continuer la lecture

Malgré des progrès, l’avenir de 180 millions d’enfants est plus sombre que celui de leurs parents – UNICEF

Dans plus de 130 pays, les activités de la Journée mondiale de l’enfance permettront aux enfants d’exprimer leurs inquiétudes et de défendre les enfants laissés pour compte

L’image contient peut-être : texte

Photo: UNICEF

Malgré les progrès réalisés à l’échelle mondiale, un enfant sur 12 dans le monde vit dans un pays où ses perspectives d’avenir sont aujourd’hui plus négatives que celles de ses parents, d’après une analyse réalisée par l’UNICEF à l’occasion de la Journée mondiale de l’enfance.

D’après cette analyse, 180 millions d’enfants vivent dans 37 pays où la probabilité de souffrir de pauvreté extrême, d’être déscolarisés ou de succomber à une mort violente est plus élevée qu’elle ne l’était il y a 20 ans. Continuer la lecture

Consultation avec la société civile sur le projet de loi sur la lutte contre la discrimination raciale

Logo de la Décennie internationale des personnes d'ascendance africaine en FrançaisTunis, 20 novembre 2017 –  La promotion et la protection des droits de l’homme des personnes d’ascendance africaine constituent une préoccupation essentielle de l’Organisation des Nations Unies. La Déclaration et le Programme d’action de Durban reconnaissent que les personnes d’ascendance africaine ont été victimes de l’esclavage, de traite des esclaves, et de la colonisation et continuent d’être victimes de leurs conséquences.

Le processus de Durban a contribué à améliorer la visibilité des personnes d’ascendance africaine et a contribué à un progrès substantiel dans la promotion et la protection de leurs droits résultant d’actions concrètes prises par les États Membres, l’Organisation des Nations Unies, les organismes internationaux et régionaux ainsi que la société civile. Continuer la lecture

Libye : le chef de l’ONU se dit horrifié par des images vidéo montrant des migrants africains vendus comme esclaves

UN chief 'horrified' at buying and selling of African migrants…

"Slavery has no place in our world" On the situation of African migrants in Libya, UN Secretary-General António Guterres calls for enhanced international cooperation to stop human rights abuses.More: bit.ly/2zZztu8

Posted by United Nations on Monday, November 20, 2017

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, s’est déclaré lundi horrifié par des images vidéo diffusés par les médias montrant des migrants africains en Libye qui seraient vendus comme esclaves.

« Je suis dégoûté par ces actes odieux et j’appelle toutes les autorités compétentes à enquêter sans délai sur ces activités et à traduire les auteurs en justice. J’ai demandé aux acteurs pertinents des Nations Unies de suivre activement cette question », a dit M. Guterres lors d’un point de presse au siège de l’ONU. Pour la version arabe, défiler vers le bas.  Continuer la lecture

Discours du Secrétaire général de l’ONU à Londres : lutte contre le terrorisme et droits de l’homme (16 novembre 2017)

Je remercie la School of Oriental and African Studies et Valerie Amos, chef de file dans l’intervention humanitaire, ancienne collègue et excellente amie, de nous avoir réunis ici ce soir.

Je tiens également à vous remercier tous de votre présence ici aujourd’hui pour parler de l’un des enjeux les plus épineux de notre époque : la lutte contre la menace mondiale que représente le terrorisme, dans le respect des droits de l’homme.

Je voudrais être clair d’emblée : rien ne justifie les actes de terrorisme, ni la cause, ni les torts.  Pour la version arabe, défiler vers le bas- Continuer la lecture

La Journée internationale de la tolérance – La tolérance : « un combat pour la paix, un acte d’humanité », rappelle la nouvelle chef de l’UNESCO

Logo 2016 - Ensemble : respect, sécurité et dignité pour tousLa nouvelle Directrice générale de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), Audrey Azoulay, a souligné que la tolérance « doit être plus que de l’indifférence et qu’une acceptation passive des autres ».

Dans un message diffusé à l’occasion de la Journée internationale de la tolérance (16 novembre), celle qui a officiellement pris la direction de l’UNESCO mercredi, à faire de la tolérance « un combat pour la paix ».

« Nous assistons aujourd’hui à la montée de politiques d’exclusion et de discours de division. Nous voyons la diversité rejetée comme une source de faiblesse. Nous voyons être glorifiés des mythes de cultures et de traditions ‘pures’, alimentés par l’ignorance et, parfois, la haine.Nous voyons des personnes être montrées du doigt et réprimées. Nous assistons à des attentats terroristes barbares conçus pour affaiblir le tissu du ‘vivre ensemble’ », a déclaré celle qui occupa les fonctions de Ministre de la culture et de la communication de la France entre 2016 et 2017. Continuer la lecture

La faim augmente en Afrique en raison des conflits et du changement climatique, selon la FAO

Voir l'image sur Twitter

Photo: FAO

Le nombre de personnes souffrant de sous-alimentation chronique a augmenté en Afrique, a indiqué jeudi l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) lors d’une réunion organisée conjointement avec l’Organisation mondiale de la santé (OMS) à Abidjan.

Des conditions climatiques défavorables, la lenteur de l’économie mondiale et les conflits sont les principales causes de l’insécurité alimentaire en Afrique, souligne la FAO dans un rapport publié lors d’une réunion des deux organisations onusiennes consacrée aux systèmes alimentaires durables qui se tient dans la métropole ivoirienne jusqu’à vendredi. Continuer la lecture

Libye : la relance du processus politique redonne espoir à un pays « atomisé » par des « agendas concurrents » (ONU)

En l’absence d’un processus politique couronné de succès, la reconstitution d’un État en Libye serait condamnée à n’être qu’une entreprise « sisyphéenne », a déclaré jeudi le Représentant spécial du Secrétaire général pour le pays, Ghassan Salamé, lors d’une intervention au Conseil de sécurité en présence des Ministres des affaires étrangères italien et libyen. « Le cas libyen peut paraître simple. En l’absence de divisions ethniques ou confessionnelles profondes, et avec un niveau d’éducation élevé et des ressources naturelles abondantes, ce pays n’est pas confronté aux défis qui se posent ailleurs », a-t-il analysé.

Il est pourtant divisé « au niveau atomique » et miné par une « explosion d’agendas individuels concurrents » depuis la chute du régime Kadhafi en 2011, a-t-il expliqué. Continuer la lecture

Une femme Casque bleu sud-africaine récompensée pour son travail en faveur l’égalité des sexes

Lauréate du Prix 2017 du défenseur de l’égalité des sexes de l’ONU, le Major Pearl Block a servi comme officier des opérations d’information au sein de la MONUSCO. Photo: CINU PretoriaUne Casque bleu sud-africaine s’est vu décerner mercredi le Prix 2017 du défenseur de l’égalité des sexes de l’ONU pour son « travail exceptionnel » effectué au sein de la Mission de stabilisation des Nations Unies en République démocratique du Congo (MONUSCO).

Le Major Seitebatso Pearl Block a reçu le prix des mains du Premier ministre canadien, Justin Trudeau et du Secrétaire général adjoint de l’ONU aux opérations de maintien de la paix, Jean-Pierre Lacroix lors d’une réunion ministérielle consacrée au maintien de la paix organisée à Vancouver, au Canada. –Pour la version arabe, défiler vers le bas.   Continuer la lecture