Archives de l’auteur : Kaouther Bizani

Le Centre d’information des Nations Unies fait don d’une collection de documents de référence à l’Association tunisienne pour les Nations Unies

Dans le cadre de la coopération qu’il entretient avec l’Association tunisienne pour les Nations Unies (ATNU) depuis 1963, date de création de l’ATNU, le Centre d’information des Nations Unies (CINU) a fait don de documents de référence dont la date de publication remonte à 1945 et qui comprennent la collection des recueils de traités, des publications de l’Assemblée générale; du Conseil de sécurité; du Conseil économique et social (ECOSOC) et de la Cour internationale de Justice (CIJ), et la collection complète de l’Annuaire des Nations Unies (de 1945 à 2013). A cette occasion, l’ATNU a organisé, le 13 décembre 2018 dans son local sis à Bab Lakoues, au cœur de la Médina de Tunis, une cérémonie en l’honneur des Nations Unies, en présence de M. Diego Zorrilla, Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies en Tunisie, de M. Jihed Ghannem, Responsable du CINU, de Mme Kaouther Bizani, bibliothécaire du CINU. Version arabe, défilez vers le bas. Continuer la lecture

30 millions de nouveau-nés malades ou prématurés ont besoin de soins chaque année (UNICEF et OMS)

Photo : OMS

Chaque année, près de 30 millions de bébés naissent trop tôt, trop petits ou tombent malades et ont besoin de soins spécialisés pour survivre, soulignent l’UNICEF et l’OMS dans un nouveau rapport rendu public jeudi. « S’agissant des bébés et leurs mères, de bons soins au bon moment et au bon endroit peuvent faire toute la différence », a déclaré Omar Abdi, Directeur général adjoint du Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF). « Pourtant, des millions de bébés petits et malades et de femmes meurent chaque année parce qu’ils ne reçoivent tout simplement pas les soins de qualité auxquels ils ont droit et qui sont de notre responsabilité collective ». Continuer la lecture

COP24 : l’absence d’accord sur le climat serait non seulement immorale mais aussi suicidaire – Guterres

Photo : ONU

Alors que les négociations sur la mise en œuvre concrète de l’Accord de Paris sur le climat continuent de se heurter à des obstacles, le chef de l’ONU, est retourné à Katowice, en Pologne, pour mettre les plus de 100 dirigeants gouvernementaux réunis à la COP24 face à leurs responsabilités afin de parvenir à un consensus et « terminer le travail ». « Dans ma déclaration liminaire à cette conférence il y a une semaine … j’ai averti que le changement climatique avance plus vite que nous et que Katowice doit, sans aucun doute, être un succès », a déclaré mercredi le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres. Continuer la lecture

La FAO et la NASA lancent un outil géospatial de nouvelle génération

Photo : FAO

Il sera désormais plus facile d’observer à la fois les forêts et les arbres grâce à un nouvel outil en libre accès développé par la NASA, l’agence spatiale américaine, et la FAO, avec le soutien de l’équipe Google Earth Engine et le programme SilvaCarbon du gouvernement américain. Cet outil en ligne permettra à quiconque de suivre l’évolution de l’utilisation des sols et des paysages n’importe où. Collect Earth Online (CEO) amplifie la puissance de l’outil Open Foris Collect Earth de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) qui permet, depuis quelques années, de recueillir des données sur l’utilisation des terres, la déforestation et autres données à l’aide d’images satellitaires. CEO deviendra une technologie centrale appuyant l’Enquête mondiale de télédétection de la FAO (Remote Sensing Survey). Continuer la lecture

Message du Secrétaire général de l’ONU publié à l’occasion de la journée internationale de la couverture sanitaire universelle – 12 décembre 2018

Photo : ONU

Pour la première fois aujourd’hui, le monde entier célèbre la Journée internationale de la couverture sanitaire universelle : être en bonne santé est un droit fondamental qui est indispensable à la réalisation du Programme de développement durable à l’horizon 2030. Toutes et tous, partout dans le monde, devraient avoir accès à des services de santé physique et mentale de qualité. Malheureusement, ce n’est pas le cas de la moitié de la population mondiale. Chaque année, une centaine de millions de personnes sombrent dans la pauvreté parce que leurs frais médicaux dépassent de loin leurs moyens. Version arabe, défilez vers le bas. Continuer la lecture

A la COP 24, le monde du sport mobilisé pour gagner la course contre le changement climatique

Photo : ONU

A la conférence de l’ONU sur le climat (COP24), les organisations sportives ont rejoint la coalition d’acteurs non-étatiques engagés dans la lutte contre les changements climatiques. A Katowice, en Pologne, 17 organisations ont lancé mercredi le Cadre d’action climatique dans le sport. En ralliant les athlètes de plusieurs disciplines sportives, leurs équipes et leurs supporters à la cause du climat, l’initiative vise à sensibiliser un large public sur la nécessité d’agir pour le bien-être de la planète. Continuer la lecture

Message du secrétaire général des Nations Unies à l’occasion de la journée des droits de l’homme – 10 décembre 2018

Secrétaire général de l’ONU

Durant 70 ans, la Déclaration universelle des droits de l’homme a rayonné comme un phare dans le monde, mettant en lumière la dignité, l’égalité et le bien-être, et suscitant de l’espoir dans les lieux les plus sombres. Les droits proclamés dans la Déclaration s’appliquent à tous, indépendamment de la race, des croyances, du lieu géographique ou de toute autre distinction, quelle qu’elle soit. Les droits de l’homme sont universels et éternels. Ils sont également indivisibles. On ne peut pas choisir un droit au détriment de l’autre, parmi les droits civils, politiques, économiques, sociaux et culturels. Version arabe, défilez vers le bas Continuer la lecture

نساء شكّـلن الإعلان العالمي لحقوق الإنسان 

تمثال إليانور روزفلت خارج معهد بونافيرو التابع لكلية مانسفيلد في الولايات المتحدة الأمريكية

يـَعِدُ الإعلان العالمي لحقوق الإنسان الجميع بالمساواة والحرية في كل مكان، ولكن ما كان ليتم إدراج مبدأ المساواة بين الجنسين فيه أبدا، لولا نساء عملنَ على أن يكون الإعلان عالميا بحق. إليانور روزفلت، السيدة الأولى السابقة للولايات المتحدة، كانت رئيسة لجنة الصياغة التي كتبت الإعلان العالمي لحقوق الإنسان، وبرغم اختلافات الرأي القوية، حافظت إلينور على وحدة اللجنة، وقادت الطريق نحو صدور الإعلان العالمي. أما هانسا مهتا وهي من الهند فقد نجحت في تغيير النص من « يولد كل الرجال » إلى « يولد جميع الناس أحرارا ومتساوين… » منيرفا بيرنادينو، دبلوماسية من جمهورية الدومينيكان، لعبت دورا حاسما في تضمين « المساواة بين الرجال والنساء » في الديباجة. بيجوم شيستا إكرام الله، مندوبة من باكستان، دافعت عن تضمين المادة 16 عن المساواة في الحقوق في الزواج. فيما دعت بوديل بجترب من الدنمارك إلى أن يشير الإعلان العالمي إلى « الكل » أو « الجميع »، بدلا عن « كل الرجال. »  Continuer la lecture

Message du Secrétaire général de l’ONU publié à l’occasion de la journée internationale de la lutte contre la corruption – 9 décembre 2018

Photo : ONU

La corruption touche tous les pays, riches et pauvres, du Nord et du Sud. Elle porte atteinte aux valeurs de l’Organisation des Nations Unies. Elle prive la société d’écoles, d’hôpitaux et d’autres services essentiels, décourage les investissements étrangers et dépossède les nations de leurs ressources naturelles. Elle sape l’état de droit et favorise les crimes tels que la traite d’êtres humains et le trafic d’armes et de drogue. La fraude fiscale, le blanchiment d’argent et autres flux financiers illicites détournent des ressources indispensables au développement durable. D’après le Forum économique mondial, le coût de la corruption s’élève à au moins 2 600 milliards de dollars, soit 5 % du produit intérieur brut mondial. Version arabe, défilez vers le bas. Continuer la lecture

OMS : des progrès insuffisants pour réduire le nombre de morts sur les routes

Photo : OMS

Un nouveau rapport de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) indique que le nombre de morts sur les routes ne cesse d’augmenter, avec 1,35 million de morts par an. Le rapport mondial de l’OMS sur la sécurité routière 2018 souligne que les accidents de la route sont désormais la principale cause de mortalité chez les enfants et les jeunes de 5 à 29 ans. «Ces décès représentent un prix inacceptable pour la mobilité», a déclaré le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l’OMS. «Il n’y a aucune excuse pour l’inaction. C’est un problème de solutions éprouvées. Ce rapport est un appel aux gouvernements et aux partenaires à prendre des mesures beaucoup plus importantes pour mettre en œuvre ces mesures.» Version arabe, défilez vers le bas. Continuer la lecture