Le PNUD et l’Union Européenne appuient la Tunisie pour des villes résilientes face aux risques de catastrophes

Photo : PNUD Tunisie

Le Programme des Nations Unies pour le développement et la Direction Générale de l’Aide Humanitaire et de la protection civile de la commission européenne (DG ECHO) appuient la Tunisie pour le renforcement des capacités des villes en matière de réduction de risques de catastrophes. Le projet « Appui au renforcement des capacités locales pour la réduction des risques de catastrophes dans les communes de Ain Drahem et de Tataouine » est mis en œuvre conjointement par le PNUD et ses partenaires, le Ministre des Affaires locales et de l’Environnement, l’office national pour la protection civile et l’institut national météorologique, ainsi que les deux communes de Ain Drahem et Tataouine.  Il a pour objectif de rendre les communautés locales urbaines dans ces deux localités plus résilientes aux impacts des risques de catastrophes à travers le renforcement des capacités des acteurs locaux et l’ancrage de la culture de risque chez les populations locales.

Comme la Tunisie s’est engagée sur la voie de la décentralisation et compte tenu des nouvelles prérogatives des conseils municipaux récemment élus, le projet appuie les municipalités partenaires à travers la mise à disposition d’outils de planification et d’aide à la décision en matière de réduction de risques de catastrophes dans l’optique de retour d’expérience et de mise à l’échelle au niveau national.

C’est dans ce contexte qu’une étude pour l’évaluation des risques et de la vulnérabilité liés aux catastrophes dans la ville de Tataouine est lancée avec l’appui du PNUD et de la DG ECHO. Les résultats de cette étude vont permettre d’identifier les risques et mesurer la vulnérabilité de la commune de Tataouine face aux aléas naturels et anthropiques. Cette étude donnera les orientations stratégiques aux décideurs nationaux et locaux pour une planification au développement de la région mieux informée sur les risques.

La ville de Tataouine a accueilli, le mercredi 19 Septembre 2018, une délégation de la DG ECHO en présence de Mme Susanne MALLAUN, Cheffe d’Unité pour l’Afrique du Nord, de l’Ouest et de l’Afrique Centrale, accompagnée d’une délégation du PNUD en présence de M. El Kebir ALAOUI, Représentant Résident adjoint du PNUD Tunisie.

Cette visite a permis d’échanger avec les acteurs régionaux et locaux à Tataouine autour des défis soulevés en lien avec la réduction des risques de catastrophes, de voir de plus près la vulnérabilité des quartiers les plus exposés aux risques de catastrophes naturelles et de faire le suivi de l’avancement de la mise en œuvre du projet en présence des différents intervenants.

Dans le cadre de son programme Environnement et Energie, le PNUD appuie l’intégration de la réduction des risques de catastrophes dans les stratégies de développement local dans les deux villes de Ain Drahem et de Tataouine et cette expérience pilote sera étendue, à des degrés différents, à 5 autres villes vulnérables en Tunisie.