Aux funérailles de Kofi Annan, le chef de l’ONU rend hommage à un dirigeant exceptionnel

Photo ONU : La famille de Kofi Annan avant la cérémonie de funérailles à Accra, au Ghana, le 13 septembre 2018.

Aux funérailles de l’ancien Secrétaire général de l’ONU, Kofi Annan, ce jeudi à Accra, au Ghana, son successeur actuel, António Guterres, a rendu hommage à un « dirigeant exceptionnel ». « Kofi Annan était à la fois unique et l’un des nôtres », a dit M. Guterres dans un discours. « C’était un chef de file mondial exceptionnel – et c’était aussi une personne dans laquelle presque tout le monde pouvait se reconnaitre ». « Pour Kofi Annan, l’indifférence était le pire poison du monde. Même après avoir achevé son mandat de Secrétaire général de l’ONU, il n’a jamais cessé de se battre sur les lignes de front de la diplomatie », a-t-il ajouté.

Décédé samedi 18 août 2018, à l’âge de 80 ans, Kofi Annan a été à la tête de l’ONU de janvier 1997 à décembre 2006.

Premier Secrétaire général issu des rangs des fonctionnaires de l’organisation mondiale, il a débuté sa carrière onusienne en 1962. Il a notamment été en poste à l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et au Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) à Genève, à la Commission économique pour l’Afrique (CEA) à Addis Abeba et a dirigé le Département des opérations de maintien de la paix à New York.