La FAO appui une action nationale pour l’atteinte de l’ODD 6 en Tunisie: Atelier sur la contextualisation du Système de Soutien des Politiques pour la Tunisie dans le cadre du Projet «l’Eau dans le Monde que Nous Voulons» – Tunis, 19-21 juin 2018

La FAO appui l’organisation de l’atelier national de finalisation de la contextualisation du système de soutien des politiques pour la Tunisie. Cet atelier vise à finaliser et affiner les résultats de deux années de travaux d’un groupe d’experts pour la mise en œuvre du projet « L’Eau dans le monde que nous voulons: Cadre des Objectifs du Développement Durable (ODD/SDG), liés à l’Eau pour l’Action Nationale» et réfléchir à la valorisation de ces résultats. Il convient de souligner que la Tunisie a été retenu comme pays pilote (avec le Costa Rica, le Pakistan, le Ghana et la République de Corée), pour la réalisation de ce projet qui aidera la Tunisie à atteindre l’ODD6, sur le plan national moyennant l’exploitation du Système d’Aide à la Politique (SAP) pour le suivi des ODD(s) et ce avec l’appui du Bureau des Nations Unies pour le Développement Durable (UNOSD), la Compagnie Coréenne de l’Environnement (KECO) et l’Université des Nations Unies – Institut pour l’Eau, l’Environnement et la Santé (UNU-INWEH).

Dans son allocution, Mr Abdallah Rabhi, Secrétaire d’Etat Chargé des Ressources Hydrauliques et de la Pêche a souligné que le «droit à l’eau a été hissé depuis la promulgation de la nouvelle constitution au niveau d’un droit Constitutionnel aux citoyens.Il a par ailleurs signalé que la Tunisie s’est engagée dans une politique ambitieuse et réussie de mobilisation des ressources en eau moyennant des investissements très importants, ce qui a permis de satisfaire la demande en eau potable. Selon M. Rabhi «le taux de desserte urbaine est de 100% et de 93% en milieu rural sans faire de rationnement même en période de sécheresse». Il a rajouté que la politique tunisienne a permis aussi de développer une agriculture irriguée sur une surface de 425000 ha et qui produit en moyenne 37% de la valeur de la production agricole totale.

Dans son allocution, Mr Michael Hage, Coordinateur de la FAO pour l’Afrique du Nord et Représentant de la FAO en Tunisie a rappelé que la Tunisie est l’un des pays focus pour une importante Initiative régionale sur la pénurie de l’eau dans la région Proche-Orient et Afrique du Nord, lancée par la FAO depuis 2013. Il a signalé que cette Initiative Régionale «œuvre à aider les pays à déterminer et simplifier les politiques et les pratiques optimales qui peuvent améliorer la productivité agricole et la sécurité alimentaire de manière significative». L’initiative permet d’adopter et de mettre en œuvre des décisions de politique générale fondées sur des données factuelles, une gouvernance et des institutions solides, des investissements rentables dans le domaine de l’eau ainsi que des pratiques de gestion optimales. M. Hage a informé que dans ce cadre, «de nombreux projets et activités sont mis en œuvre en Tunisie pour un budget total d’environ 1.3 Million USD». Ces projets portent sur différentes thématiques en relation avec l’amélioration de la productivité de l’eau, la comptabilité de l’eau et le renforcement de la durabilité et la résilience de l’agriculture pluviale à la pénurie de l’eau et à la sécheresse.

  1. Hage a, également, informé que cette coopération avec la Tunisie sera consolidée avec deux nouveaux projets portant sur l’amélioration des fonctionnalités de la carte agricole et la promotion de la bonne gouvernance de l’eau et de l’utilisation des eaux non conventionnelles en agriculture, en foresterie et en parcours.