Dr. Ibtissem Guefrachi, Tunisie lauréate des jeunes talents féminins internationaux du programme l’Oréal-UNESCO pour les femmes et la science

Photo : UNESCO

L’UNESCO et la Fondation L’Oréal s’apprêtent à récompenser cinq femmes scientifiques d’exception qui recevront le Prix 2018 L’Oréal-UNESCO Pour les Femmes et la Science lors d’une cérémonie prévue le 22 mars au siège de l’UNESCO. Cette cérémonie sera précédée, le 21 mars, d’une conférence scientifique organisée par l’UNESCO et la Fondation L’Oréal. Ces deux événements seront l’occasion de mettre en lumière également 15 jeunes talents scientifiques féminins et de célébrer le 20ème anniversaire du programme Pour les Femmes et la Science.

Les femmes sont encore trop peu représentées dans de nombreux domaines de la vue publique et professionnelle, notamment la science, où le plafond de verre est encore une réalité. Aujourd’hui encore, seulement 28 % des chercheurs sont… des chercheuses. Et depuis la création des Prix Nobel scientifiques, en 1901, seuls 3 % d’entre eux ont été décernés à des femmes.

Et pourtant, les femmes scientifiques de premier plan sont nombreuses et les promouvoir est essentiel pour renforcer l’égalité entre les hommes et les femmes dans la science. Depuis 20 ans, l’UNESCO et la Fondation L’Oréal récompensent chaque année cinq chercheuses d’exception et œuvrent pour un équilibre femmes-hommes dans la science.

Chacune des cinq lauréates se verra attribuer un prix de 100 000€ et sera honorée pour sa contribution dans les domaines de la médecine, de la paléontologie, de la biologie moléculaire, de l’écologie ou encore de la biologie du développement.

En 20 ans, 102 lauréates et plus de 3 000 jeunes femmes scientifiques ont bénéficié de la reconnaissance et de la valorisation apportées par le programme Pour les Femmes et la Science ce qui leur a permis de bénéficier d’une plus large reconnaissance de la communauté internationaleTrois des lauréates ont d’ailleurs reçu le Prix Nobel.

Promouvoir ces femmes de science passe aussi par la sensibilisation du grand public. Une campagne de communication internationale est lancée dans 7 aéroports internationaux (Paris, New-York, Pékin, Londres, Dubai, Sao Paulo, Johannesburg) ainsi que dans les rues de Paris, en partenariat avec JCDecaux et Aéroports de Paris.

LES LAURÉATES 2018 DU PRIX POUR LES FEMMES ET LA SCIENCE

AFRIQUE ET ETATS ARABES
Professeur Heather ZAR
Professeur et chef du service Pédiatrie et Santé infantile, Red Cross War Memorial Children’s Hospital
Directrice de l’unité Medical Research Council (MRC), Université du Cap, Afrique du Sud

A mis en place un programme de recherche de pointe sur la pneumonie, la tuberculose et l’asthme, sauvant la vie de nombreux enfants dans le monde.

ASIE-PACIFIQUE 
Professeur Mee-Mann CHANG
Professeur, institut de paléontologie des vertébrés et de paléoanthropologie
Membre de l’Académie des sciences chinoise, Pékin, Chine 

A mené des travaux précurseurs sur les fossiles, qui ont fait la lumière sur la façon dont les vertébrés aquatiques se sont adaptés pour vivre sur la terre ferme.

EUROPE
Professeur Dame Caroline DEAN 
Professeur au John Innes Centre Norwich Research Park, Royaume-Uni

A mené des recherches innovantes sur l’adaptation des plantes  à leur environnement et au changement climatique, ouvrant la voie à de nouvelles techniques d’amélioration des cultures.

AMÉRIQUE LATINE
Professeur Amy T. AUSTIN
Professeur à l’IFEVA-CONICET, faculté d’agronomie de l’Université de Buenos Aires, Argentine 

A contribué de façon remarquable à la compréhension de l’écologie de l’écosystème terrestre dans les paysages naturels et modifiés par l’Homme. 

AMÉRIQUE DU NORD
Professeur Janet ROSSANT
Scientifique principale, The Hospital for Sick Children, Toronto, Canada Professeur, Université de Toronto, Canada Présidente de la Fondation Gairdner, Canada

A mené d’exceptionnelles recherches qui ont permis de mieux comprendre comment les tissus et les organes se forment au cours du développement de l’embryon. 

LES JEUNES TALENTS FEMININS INTERNATIONAUX

Depuis maintenant 20 ans, la Fondation L’Oréal et l’UNESCO ont soutenu 3 022 jeunes scientifiques talentueuses grâce à une bourse de recherche. Ces bourses L’Oréal-UNESCO Pour les Femmes et la Sciencesont remises chaque année à l’occasion de cérémonies nationales et régionales qui se tiennent dans 117 pays.

Parmi les 275 boursières nationales et régionales de l’année, le programme des Jeunes talents internationauxsélectionne en plus les 15 chercheuses les plus prometteuses. Ces 15 jeunes talents féminins qui seront à l’honneur en 2018 sont :

AFRIQUE ET ÉTATS ARABES

  • Dr. Areej Abuhammad, Egypt
    Un traitement grâce au cristal
  • Danielle Twilley, Afrique du Sud 
    Cibler l’angiogenèse pour le traitement du mélanome
  • Dr. Hanifa Taher Al Blooshi, Emirats Arabes Unis
    Des produits durables pour agir sur les marées noires
  • Dr. Ibtissem Guefrachi, Tunisie 
    Les plantes : une nouvelle piste pour combattre la résistance aux antibiotiques

ASIE-PACIFIQUE

  • Dr. Weang Kee Ho, Malaisie
    Le dépistage ciblé du cancer du sein
  • Dr. Hiep Nguyen, Vietnam 
    Le kit de premier soin du XXIème siècle
  • Dr. Yukiko Ogawa, Japon 
    Les matériaux nouvelle génération : vers une charge allégée

EUROPE

  • Dr. Radha Boya, Royaume-Uni
    Construire des mini tubes pour le transport et la filtration
  • Dr. Agnieszka Gajewicz, Pologne
    Priorité à la sécurité dans l’élaboration de nouveaux matériaux
  • Dr. Anna Kudryavtseva, Russie 
    La tumeur maligne et ses mystères
  • Associate Prof. Duguy Sag, Turquie 
    Faire réagir le système immunitaire pour lutter contre le cancer
  • Dr. Ai Ing Lim, France
    Les origines de l’intelligence du système immunitaire

AMÉRIQUE LATINE

  • Dr. Selene Lizbeth Fernandez Valverde, Mexique
    Les secrets de la « matière noire » génomique
  • Dr. Rafaela Salgado Ferreira, Brésil 
    La puissance informatique au service des maladies négligées

AMÉRIQUE DU NORD

  • Dr. Anela Choy, Etats-Unis 
    Les écosystèmes océaniques et les sociétés humaines