Les nouvelles technologies au cœur des célébrations de la Journée mondiale de la langue arabe

Résultat de recherche d'images pour "naseer Shamma ambassadeur de l'UNESCO"

UNESCO : Naseer Shamma en qualité d’Artiste de l’UNESCO pour la paix

Le rôle des nouvelles technologies et leurs différentes applications, notamment dans l’enseignement, seront au cœur des célébrations de l’édition 2017 de la Journée mondiale de la langue arabe, organisées au siège de l’UNESCO les 18 et 19 décembre. L’événement annuel sera également marqué par un concert du joueur de oud iraquien Naseer Shamma. Organisés en coopération avec la Délégation permanente du Royaume d’Arabie Saoudite, avec le soutien de la Fondation du Prince Sultan Bin Abdulaziz Al-Saud, les événements permettront de mettre en lumière la contribution de la langue arabe aux sciences et à la culture universelle, comme la philosophie et les arts. Avec plus de 290 millions de locuteurs natifs et des millions d’autres ayant un certain niveau de maîtrise, c’est l’une des cinq langues les plus parlées au monde.

L’arabe est également une langue multiple qui compte de nombreux dialectes et possède des liens historiques profonds avec d’autres langues, dont beaucoup utilisent ou ont utilisé l’alphabet arabe.

Pendant deux jours, des tables rondes organisées (salle IV) exploreront la relation de la langue arabe avec les sciences, la planification linguistique et son rôle dans la diffusion de la langue arabe, l’ingénierie de la langue et l’utilisation des nouvelles technologies dans l’enseignement ainsi que son avenir.

Audrey Azoulay, Directrice générale de l’UNESCO et le Prince Saud Bin Sultan Bin Abdulaziz Al-Saud, vice-secrétaire général de la Fondation du Prince Sultan Bin Abdulaziz Al-Saud, ouvriront l’événement.

Interviendront notamment au cours de cet événement le Dr Sultan bin Mohammed Al-Qasimi, Gouverneur de l’Émirat de Sharjah et Président du Groupe de la langue arabe à Sharjah (Émirats arabes unis); le Dr Saud Hilal Al-Harbi, Directeur général de l’Organisation arabe pour l’éducation, la culture et les sciences (ALECSO); Ghattas Khoury, ministre de la culture du Liban, ainsi que des experts renommés, des universitaires, des représentants d’organisations internationales et d’institutions spécialisées.

Naseer Shamma, célèbre compositeur iraquien, virtuose de l’oud et Artiste de l’UNESCO pour la paix, donnera un concert de jazz oriental au siège de l’UNESCO à Paris, le 19 décembre (Salle I, à partir de 18h30), pour promouvoir le dialogue interreligieux et la paix. Il sera accompagné par Amine Bouhafa (piano), compositeur tunisien multi-récompensé, orchestrateur et directeur musical, Jorge Bezeera, percussionniste brésilien de renommée internationale et Ali Shaker, joueur de cithare iraquien.

Cette célébration fait écho à la Décennie internationale du rapprochement des cultures (2013-2022), pour laquelle l’UNESCO est l’Organisation chef de file au sein des Nations Unies.