Renforcement des capacités et la participation des femmes dans les chaînes de valeur de la filière palourde Première initiative de commerce équitable dans le secteur des palourdes en Tunisie

Sfax, 7 Décembre 2017 – La chaîne de valeur de la palourde en Tunisie se caractérise par une importante implication des femmes avec plus de 4000 femmes collectrices des palourdes. Le Sud de la Tunisie dont le Golfe de Gabès est la principale région productrice de la palourde en Tunisie. La FAO en Tunisie en collaboration avec le Ministère de l’Agriculture, des Ressources Hydrauliques et de la Pêche, organise une journée de restitution des résultats du projet de la FAO « Permettre aux femmes de bénéficier de façon plus égale des chaînes de valeur agro-alimentaire dans la filière palourde ».

Cette journée rassemble les différentes parties prenantes et partenaires du projet qui ont aidé à la concrétisation du lien d’équité notamment l’Institut National des Sciences et des Technologies de la Mer (INSTM), et la société civile représentée par l’Association de Continuité de Génération (ACG). Dans son allocution d’ouverture, M. Michael Hage Représentant de la FAO en Tunisie revient sur les principaux indicateurs de succès comme ; le renforcement des capacités d’environ 425 femmes dans des domaines annexe pour leur subsistance en dehors de la saison de collecte officielle à savoir, les techniques de broderie, la fabrication et tissage de filets, la gestion administrative et financière des Organisations Professionnelles, des formations sur les droits du travail des femmes, le commerce équitable et l’importance de la labellisation dans l’amélioration de leurs revenus.

La projet a également assurer des formations pour plus de 25 femmes pour la création de petits projets et travailler à la valorisation de l’économie sociale et solidaire en partenariat avec l’Agence Nationale pour l’Emploi et le Travail Indépendant (ANETI).

Un des résultats et action d’appui avec un impact direct sur le revenu des femmes collectrices de palourde est la signature, le 18 juillet 2016, d’un contrat de Commerce équitable, pour une durée de 5ans entre l’Association de Continuité de Génération , le Centre de Purification et d’Exportation (CPE)  et une société italienne « PESCA PRONTA »

Dans le programme de cette journée, Mr Michael Hage effectuera une visite de terrain au port de « Zaboussa », une des régions bénéficiaires du projet pour une démonstration de cette initiative pilote du contrat de commerce équitable.  Il s’agit concrètement de suivre le circuit des palourdes, de la collecte jusqu’à la phase de commercialisation, en passant par la pesée dans des conditions transparentes et équitables.  Une trentaine de femmes collectrices, membres de la première union syndicale des femmes collectrices de palourdes prendront part à cet exercice à partir du point de collecte officiel aménagé dans le port avec les abris de pêche, les balances numériques et les caisses plastiques en plus du matériel de pêche nécessaire et conforme aux normes de sécurité qui sera remis aux femmes qui ont soutenus dès le lancement du projet les conditions de travail selon les normes et directives de la FAO.

 Mr Michael Hage a exprimé son espoir que cette «  première initiative de commerce équitable en Tunisie ouvrira de nouvelles opportunités économiques qui auront des effets multiplicateurs sur la sécurité alimentaire, la nutrition, l’éducation, la santé des femmes et des jeunes dans cette région et contribuera aux objectifs de la stratégie nationale pour les femmes rurales pour la période 2017-2020.