Célébration à Sfax de la Journée mondiale de la Science au service de la paix et du développement

A l’occasion de la Journée mondiale de la  science au service de la paix et du développement, le Centre d’Information des Nations Unies (UNIC Tunis), l’Institut de recherche pour le développement (IRD) en Tunisie et l’Association de la Continuité des Générations (ACG) organisent, le 10 novembre 2017 à Sfax, une table ronde sur le thème : « La recherche au service de la réalisations des Objectifs de Développement durable en Tunisie: quelles priorités ? ».

Organisée en partenariat avec  l’Institut Français (IFT) et Radio IFM, la table ronde a pour objectif de stimuler la réflexion sur la contribution de la recherche scientifique à la réalisation des Objectifs de Développement durable en Tunisie.  [Consulter le Programme]

Les Objectifs de Développement durable font partie du Programme de Développement durable à l’horizon 2030 qui a été adopté, le 25 septembre 2015, par l’Assemblée Générale de l’Organisation des Nations Unies. Ce programme, d’une portée universelle, s’articule autour des 17 objectifs qui sont assortis de 169 cibles et qui mettent à profit les progrès réalisés par les Objectifs du Millénaire pour le développement (2000-2015).

La table ronde rassemblera, des représentants du Ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique tunisien, de la communauté de recherche, du secteur privé et de la société civile. Cette année, la célébration de la Journée mondiale de science au service de la paix et du développement coïncide avec la fête de la science en Tunisie.

La science pour une entente globale

Lancée par l’UNESCO en 2001, la Journée mondiale de la science au service de la paix et du développement est célébrée chaque année dans le monde entier le 10 novembre. La proclamation de cette journée reconnaît le besoin d’établir un nouveau contrat social pour la science, qui rende compte de l’importance du rôle que les scientifiques jouent dans la création de sociétés durables et qui garantissent que les citoyens soient informés des développements scientifiques et responsabilisés pour prendre part à la science.

La Journée mondiale de la science au service de la paix et du développement souligne le rôle important de la science dans la société et la nécessité de faire participer le grand public aux débats sur les questions scientifiques émergentes. Elle souligne également l’importance et la pertinence de la science dans notre vie quotidienne.

En rapprochant la science de la société, la Journée mondiale de la science au service de la paix et du développement vise à garantir que les citoyens soient informés des développements scientifiques. Elle permet également de souligner le rôle joué par les scientifiques dans l’élargissement de notre compréhension de la planète remarquable et fragile que nous habitons, et dans la consolidation de nos sociétés.

Le thème de 2017 est « La science pour une entente globale ». L’entente ou la compréhension globale est la clé de la paix et du développement durable, dans la mesure où elle favorise l’engagement des individus et des communautés locales dans le partage des connaissances pour favoriser l’action et les changements de comportement. La science est donc au cœur de l’entente globale car elle permet non seulement de comprendre le monde et les autres, mais elle aide également à concevoir, développer et mettre en œuvre le changement que nous visons.

Message de la Directrice générale de l’UNESCO

La science, la technologie et l’innovation apportent des réponses essentielles pour construire la paix et soutenir le développement durable. Nous avons davantage besoin des sciences intégrées pour renforcer la gestion de l’eau, garantir une exploitation durable des océans, protéger les écosystèmes et la biodiversité, lutter contre les changements climatiques et les catastrophes et stimuler l’innovation.

C’est pourquoi la science, la technologie et l’innovation sont placées au cœur du Programme de développement durable à l’horizon 2030 et de l’Accord de Paris sur les changements climatiques. L’UNESCO a élaboré une approche unique pour favoriser la coopération scientifique tout en encourageant l’action locale, avec deux axes principaux : l’Égalité des genres et l’Afrique. Dans cet esprit, l’UNESCO a lancé en 2017 un colloque international et un forum politique innovants sur l’éducation des filles en sciences, technologie, ingénierie et mathématiques (STEM) afin de lutter contre les inégalités de genre dans les STEM.

Aujourd’hui, la complexité des enjeux mondiaux dépasse le cadre d’une seule discipline. L’UNESCO a donc fait de la transdisciplinarité la clé de voûte de son action pour la durabilité en établissant des réseaux avec de multiples parties prenantes telles que des musées, des universités, des acteurs privés et publics, des gouvernements et des ONG. Cette année, la Journée mondiale de la science au service de la paix et du développement a pour thème « La science pour une meilleure compréhension du monde », qui se rapporte à la démarche de l’UNESCO pour renforcer la coopération scientifique au sein des sociétés et entre elles, en associant la durabilité mondiale, l’action locale et le savoir.

Il est pour l’heure urgent de faire progresser la coopération Sud-Sud et Nord-Sud-Sud afin d’appuyer la science, la technologie et l’innovation en faveur du développement durable et d’encourager l’entente mutuelle et la paix. Dans ce contexte, la diplomatie scientifique sera très efficace pour mettre la science au service d’une culture de coopération. L’investissement dans l’enseignement des sciences s’avérera tout aussi crucial. Il faut accorder à tous un accès égal aux matières scientifiques, dès le plus jeune âge, en mettant particulièrement l’accent sur les filles.

Ainsi, j’appelle toutes les parties prenantes, bien au-delà des milieux scientifiques, à se mobiliser afin de libérer le plein potentiel des sciences pour le développement et la paix.

Irina Bokova
Directrice générale de l’UNESCO
à l’occasion de la Journée mondiale de la science au service de la paix et du développement 2017