L’ONU appelle à la solidarité envers les réfugiés rohingyas

Trois hauts responsables des Nations Unies ont appelé lundi la communauté internationale à afficher sa solidarité envers les Rohingyas qui ont trouvé refuge au Bangladesh après avoir fui les violences au Myanmar.

Plus de 500.000 Rohingyas ont fui l’Etat de Rakhine, au Myanmar, depuis l’éruption de violences le 25 août, et ont trouvé refuge au Bangladesh. Selon l’ONU, la rapidité et l’ampleur de cet afflux en font la crise des réfugiés la plus importante au monde.

« Le gouvernement du Bangladesh, les volontaires et les organisations caritatives locales, les Nations Unies et les ONG s’efforcent de fournir une assistance. Mais il faut faire beaucoup plus et de toute urgence. Les efforts doivent être intensifiés et étendus », ont déclaré dans un communiqué conjoint le chef de l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), Filippo Grandi, le chef du Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA), Mark Lowcock, et le Directeur général de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), William Lacy Swing.

Ils ont salué le fait que le Bangladesh ait gardé ses frontières ouvertes, offrant sécurité et abri aux familles en fuite. « Nous avons été émus par l’accueil et la générosité manifestés par les communautés locales envers les réfugiés », ont-ils dit.

« Nous appelons la communauté internationale à redoubler d’efforts pour apporter une solution pacifique au sort des Rohingyas, mettre un terme à cet exode désespéré, soutenir les communautés d’accueil et garantir les conditions d’un éventuel retour volontaire des réfugiés dans la sécurité et la dignité. Les origines et, par conséquent, les solutions à cette crise se trouvent au Myanmar », ont-ils souligné.

Une conférence de bailleurs de fonds est organisée le 23 octobre à Genève par OCHA, l’OIM et le HCR avec le soutien de l’Union européenne et du Koweït. Un appel de fonds humanitaire de 434 millions de dollars a récemment été lancé pour répondre aux besoins des réfugiés rohingyas et des communautés d’accueil au Bangladesh, soit au total 1,2 million de personnes.

« Envoyons un message fort aux réfugiés rohingyas et à leurs hôtes généreux au Bangladesh leur disant que le monde est là pour eux dans ce moment où ils en ont le plus besoin », ont dit MM. Grandi, Lowcock et Swing.