Atelier de finalisation du plan d’action de la Stratégie Nationale de Bonne Gouvernance et de Lutte Contre la Corruption

Appuyé par le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), un atelier technique de concertation et de finalisation du plan d’actions de la Stratégie Nationale de Bonne Gouvernance et de Lutte Contre la Corruption se tiendra à l’Hôtel «The Russelior» à Hammamet les 20, 21 et 22 octobre 2016. La séance inaugurale prévue le jeudi 20 octobre à 14 h sera présidée par M. Abid Briki, ministre de la fonction publique et de la gouvernance, Mme. Samira Merai Feriaa, ministre de la santé et M. Chaouki Tabib, président le l’Instance Nationale de la Lutte contre la Corruption (INLUCC).

Le processus d’élaboration d’une Stratégie Nationale de Lutte Contre la Corruption (SNLCC) selon une démarche inclusive et participative a été validé par le comité national (représentants de l’Assemblée des Représentants du Peuple, de l’Instance Nationale de lutte contre la Corruption, du Gouvernement, de la société civile, du secteur privé et des médias) en sa session du 22 juin 2016. La réunion de ce comité a permis de disposer d’une version préliminaire et consensuelle de la Stratégie Nationale de Bonne Gouvernance et de la Lutte Contre la Corruption.

Au terme de cette validation, la rédaction d’un plan d’actions opérationnel (2016-2018) a été initiée et mérite d’être enrichie par les acteurs gouvernementaux et non gouvernementaux pour une plus grande appropriation lors de cet atelier technique.

L’atelier visera, en particulier, à :

  • Consolider le dialogue et les consultations autour du document de la Stratégie ;
  • Finaliser le plan d’actions de manière à le rendre opérationnel ;
  • Analyser les leviers/secteurs prioritaires pour garantir la mise en place du plan d’action ;
  • Recenser les défis et les opportunités concernant la mise en œuvre de ces leviers ;
  • Collaborer avec les consultants chargés d’élaborer le plan d’actions en leur proposant des recommandations pertinentes et constructives ;
  • Formuler des mesures concrètes permettant de réaliser des victoires rapides en matière de lutte contre la corruption et de proposer des mécanismes de renforcement de l’intégrité.

Cet atelier technique s’inscrit dans le cadre de la concertation autour du plan d’actions de la stratégie nationale de la bonne gouvernance et de la lutte contre la corruption.