La Cinquième Conférence ministérielle du Réseau arabe pour l’Intégrité et contre la Corruption (ACINET) tient ses assises à Tunis

F_SDG_Icons-01-16Tunis, 5-7 septembre 2016 – La Cinquième Conférence Ministérielle du Réseau Arabe pour l’Intégrité et contre la Corruption (ACINET) se tiendra sous le thème : « Renforcement de la redevabilité pour le développement durable de la région arabe ».  La séance inaugurale sera présidée par M. Youssef Chahed, Chef du Gouvernement et se déroulera le 5 septembre à partir de 18 h.

L’ACINET a été lancé le 30 juillet 2008. Sa présidence est actuellement assurée par le Ministre Libanais de la Justice. Il compte 47 membres de 18 pays arabes, outre les membres observateurs et les représentants des groupes non-gouvernementaux. L’ACINET œuvre à faciliter les échanges d’informations et d’expériences, ainsi qu’au renforcement des capacités en rapport avec ses domaines d’intérêt. Il coopère avec la Ligue des Etats Arabes, le PNUD, l’UNODC et l’OCDE.

En marge de cette conférence ouverte uniquement aux membres de l’ACINET, l’Instance Nationale de Lutte Contre la Corruption (INLUCC) a prévu de réunir un panel d’experts pour discuter des dispositifs de la mise en œuvre et de l’opérationnalisation des actions proposées dans le cadre de la Stratégie Nationale de Bonne Gouvernance et de lutte contre la corruption (SNBGLCC). Cette réunion d’experts qui se tiendra lundi 5 septembre à partir de 9h30, à l’Hôtel Mouradi à Gammarth, est appuyée par le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD).

Prendront part à ce panel de hauts fonctionnaires des ministères tunisiens concernés, des parlementaires membres de la « Commission de la réforme administrative, de la bonne gouvernance, de la lutte contre la corruption et du contrôle de la gestion de l’argent public », des représentants d’organismes nationaux de lutte contre la corruption, des organisations et instances internationales, des représentants de la Société Civile, y compris les médias, et des représentants du secteur privé. La rencontre bénéficiera également de l’expertise du Réseau arabe (ACINET) en matière de lutte contre la corruption.

Communiqué de presse du PNUD