Algérie : le PAM forcé de réduire les rations pour les réfugiés sahraouis «oubliés»

ALGER – En raison d’un manque de financement, les réfugiés du Sahara occidental vivant en Algérie reçoivent maintenant, pour le troisième mois consécutif, une ration réduite qui ne satisfait pas leurs besoins quotidiens minimaux. Les réductions surviennent alors que la crise des réfugiés sahraouis entre dans sa 40e année.

«La réduction des rations est un dernier recours pour prolonger la durée durant laquelle nous pouvons continuer à fournir une assistance alimentaire à la population de réfugiés », a déclaré le représentant du PAM en Algérie, Romain Sirois. «Ces réfugiés ont vécu pendant des décennies avec un panier alimentaire déjà limité, que le PAM est désormais contraint de réduire. Ceci mettra en péril les récentes améliorations de malnutrition et d’anémie dans les camps tout en affectant la diversité alimentaire », a-t-il ajouté.

Plus tôt cette année, le PAM a modifié son panier alimentaire, réduisant la quantité et le prix des céréales et des légumineuses distribués. En dépit de ces mesures visant à faire en sorte que le financement disponible dure plus longtemps, le PAM ne pouvait pas éviter de réduire les rations alimentaires à partir d’août. Depuis lors, les rations alimentaires ne couvrent plus l’apport nutritionnel quotidien recommandé. Le panier alimentaire est révisé tous les mois, tenant compte des prévisions de ressources et des stocks disponibles.

Le PAM continue à faire appel à la générosité des donateurs pour le financement. Le déficit actuel jusqu’à la fin de 2015 est de 2 millions de dollars. La situation sera encore plus critique l’année prochaine, avec un déficit estimé de 9,2 millions de dollars. Les besoins annuels sont de 20 millions de dollars. « Le PAM travaille sans relâche avec d’autres agences des Nations Unies pour ramener l’attention vers cette crise oubliée et négligée », a déclaré Sirois.

Le PAM apporte son assistance aux réfugiés du Sahara occidental en Algérie depuis 1986. Dans les camps sahraouis, les distributions générales de nourriture sont combinées avec des activités pour prévenir et traiter la dénutrition et un programme d’alimentation scolaire, visant à maintenir la scolarisation et l’assiduité des enfants réfugiés dans les écoles. Toute l’assistance du PAM en Algérie est effectuée et surveillée en collaboration avec des organisations nationales et internationales

La crise sahraouie est la plus ancienne opération de longue durée de l’ONU et la deuxième plus longue situation de réfugiés en cours dans le monde entier.