Après le Sommet sur le développement durable, l’ONU ouvre lundi son débat général annuel

Après le Sommet des Nations Unies sur le développement durable qui s’est achevé dimanche, l’ONU devait ouvrir lundi son débat général annuel au siège de l’Organisation à New York avec la participation de dizaines de chefs d’Etat et de gouvernement. Les discussions au débat général, qui se déroule chaque année fin septembre, seront marquées par les crises qui frappent le monde, (…)

qu’il s’agisse de la crise des réfugiés en Europe, de la menace terroriste, de la lutte contre le changement climatique, et des conflits en Syrie, au Yémen et ailleurs.

En marge du débat général, il y aura un sommet sur les opérations de maintien de la paix, des réunions de haut-niveau consacrées à la crise des réfugiés et des migrants, à la situation en Somalie, en République démocratique du Congo, au Mali, et en République centrafricaine.

Il y aura aussi un débat mercredi au Conseil de sécurité sur le règlement des conflits au Moyen-Orient et en Afrique du Nord et la lutte contre la menace terroriste dans la région.

Le débat général de l’Assemblée générale a été précédé cette année par un Sommet sur le développement durable qui a été marqué par l’adoption vendredi, à l’unanimité, par les 193 Etats membres des Nations Unies d’un nouveau programme mondial audacieux pour éradiquer la pauvreté d’ici à 2030 et poursuivre un avenir durable.

Intitulé « Transformer notre monde : le Programme de développement durable à l’horizon 2030 », le programme comporte 17 Objectifs de développement durable (ODD), conçus pour parachever d’ici à 2030 les efforts entamés dans le cadre des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD). Ces derniers avaient été lancés en 2000 en vue notamment d’éradiquer l’extrême pauvreté dans le monde d’ici 2015.

« Ce nouveau Programme est une promesse faite par les dirigeants aux gens du monde entier. C’est une vision universelle, intégrée et transformative pour un monde meilleur », a salué le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, dans un discours prononcé à l’ouverture du Sommet.

Au festival Global Citizen qui s’est déroulé samedi soir à Central Park à New York, Ban Ki-moon a exhorté la foule à s’investir pour un monde meilleur et faire des objectifs mondiaux de développement durable une réalité.

« Servez-vous de votre passion et de votre compassion et faites des objectifs mondiaux une réalité mondiale », a dit M. Ban aux gens rassemblés sur une pelouse du grand parc new-yorkais.