Yémen : l’ONU salue la libération de six étrangers mais est préoccupée par l’escalade des combats

Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, s’est dit très préoccupé mardi par l’escalade des combats au sol et des frappes aériennes qui ont causé de nouveaux dégâts aux villes du Yémen et un nombre croissant de victimes civiles ces derniers jours. Ban rappelle que « toutes les parties au conflit sont tenues de prendre toutes les précautions possibles pour éviter la perte de vies civiles et des dommages aux biens à caractère civil », a dit son porte-parole dans une déclaration à la presse. « Le Secrétaire général insiste à nouveau sur la nécessité de traduire les responsables en justice pour les violations graves du droit international survenues durant le conflit ».

Le chef de l’ONU s’est par ailleurs félicité de la libération de trois citoyens saoudiens, de deux citoyens américains et d’un citoyen britannique par les Houthis, le 20 septembre 2015.

« Cette mesure représente une étape concrète et positive dans les efforts visant à réduire les tensions dans la région et faciliter l’évolution vers un règlement pacifique du conflit au Yémen », a dit le porte-parole.

« Le Secrétaire général espère que la libération de ces six citoyens étrangers sera immédiatement suivie par la libération de tous les civils détenus pour des raisons politiques au Yémen », a-t-il ajouté. « Le Secrétaire général appelle toutes les parties au conflit à travailler avec son Envoyé spécial pour le Yémen, Ismail Ould Cheikh Ahmed, à la recherche d’une solution politique durable ».