Syrie : Ban Ki-moon salue l’approbation par le Conseil de sécurité du mécanisme d’enquête sur les armes chimiques

Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a salué jeudi la décision du Conseil de sécurité d’approuver ses recommandations concernant l’établissement et le fonctionnement du mécanisme d’enquête permettant d’identifier les responsables de l’utilisation d’armes chimiques, y compris le chlore, en Syrie.

Ce mécanisme d’enquête sera établi conjointement par l’ONU et l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC).

« Cela montre une fois de plus combien il est important de lutter contre l’utilisation de produits chimiques toxiques comme armes, et de faire en sorte que les responsables rendent des comptes », a dit le porte-parole du Secrétaire général dans une déclaration à la presse.

« Le Secrétaire général, en coordination étroite avec le Directeur-général de l’OIAC et toutes les autres parties prenantes pertinentes, prendra sans tarder toutes les mesures et arrangements nécessaires pour l’établissement rapide et le fonctionnement du mécanisme d’enquête conjoint », a-t-il ajouté.

Le Conseil de sécurité avait adopté le 7 août dernier une résolution dans laquelle ils décidaient de créer ce mécanisme d’enquête. Il avait donné 20 jours au Secrétaire général pour lui soumettre des recommandations concernant l’établissement de ce mécanisme.

Le chef de l’ONU a une nouvelle fois appelé jeudi toutes les parties prenantes en Syrie à coopérer pleinement avec le mécanisme d’enquête. Il a dit compter sur l’implication et le soutien durable des membres du Conseil de sécurité et de tous les membres de l’ONU pour assurer la mise en œuvre effective de la résolution.