Doha : l’ONUDC annonce un partenariat avec une ONG pour mieux lutter contre les matchs truqués

footballL’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC) a annoncé mercredi un nouveau partenariat avec le Centre international pour la sécurité dans le sport (ICSS) afin d’aider à renforcer les enquêtes et poursuites transfrontalières concernant les matchs truqués et la manipulation des compétitions sportives.

« Des cas récents ont montré le besoin urgent de réponses efficaces aux matchs truqués. Ce n’est pas une ‘simple’ violation des règles sportives; c’est aussi une question de justice pénale, et j’ajouterais, une question de confiance du public », a déclaré le Directeur exécutif de l’ONUDC, Yury Fedotov, lors d’une réunion spéciale consacrée à ce thème dans le cadre du Congrès de l’ONU contre le crime qui se déroule jusqu’au 19 avril à Doha, au Qatar.

« Les liens entre les matchs truqués et d’autres activités criminelles ont été identifiés comme des défis supplémentaires pour les enquêteurs et les autorités chargées de faire appliquer la loi. Le trucage de matchs est de plus en plus considéré comme un crime qui doit être traité grâce à des mesures législatives et des pouvoirs d’enquête efficaces, notamment en raison de ses liens avec le crime organisé, la corruption et le blanchiment d’argent », a-t-il ajouté.

Les paris sportifs illégaux et les matches truqués sont devenus une énorme entreprise transnationale générant des milliards de dollars. Ils menacent la crédibilité du sport et créent des liens étroits et dangereux avec le crime. L’augmentation des matchs truqués peut être liée au développement des paris en ligne, qui accroissent le nombre de personnes ayant un intérêt économique direct dans des compétitions sportives.

La commercialisation du sport a conduit à des gains accrus en matière de paris sportifs. Pendant la Coupe du monde de football de 2010 en Afrique du Sud, 5.000 personnes ont été arrêtées dans le cadre de paris sportifs en Chine, en Malaisie, à Singapour et en Thaïlande, et plus de 10 millions de dollars ont été saisis.

L’ONUDC et l’ICSS vont travailler ensemble et développer un certain nombre de programmes visant à soutenir la lutte contre les matchs truqués et les paris illégaux, ainsi qu’à protéger les grandes manifestations sportives de la corruption.

Au cours des mois à venir, ils vont également commencer à développer une formation spéciale conforme à la Convention des Nations Unies contre la criminalité transnationale organisée et la Convention des Nations Unies contre la corruption qui permettra d’identifier les principaux thèmes liés aux poursuites et aux enquêtes sur les matchs truqués pouvant être mis en œuvre par la justice pénale et les forces de l’ordre.

Fondée en 2010, l’ICSS est une organisation internationale non-lucrative basée à Doha, avec pour mission de promouvoir et protéger l’intégrité et la sécurité du sport.

  1. Fedotov a déclaré que le nouveau partenariat permettra de consolider, développer et approfondir la coopération avec l’ICSS « pour faire cesser les matchs truqués et les paris illégaux, et se prémunir contre la corruption dans les grands événements sportifs, avec un accent particulier mis sur le renforcement des capacités et le développement des outils techniques ».

L’ONUDC a déjà signé un partenariat avec le Comité international olympique, et conjointement avec le CIO a réalisé une étude sur les ‘Approches pénales pour lutter contre les matchs truqués et les paris illégaux’ ».

Le Président de l’ICSS, Mohammed Hanzab, a déclaré que « les matchs truqués ont un impact profond non seulement sur le sport, mais sur la société au sens large. Ils touchent les gens de tous horizons dans de nombreux pays à travers le monde. En conséquence, les matchs truqués sont une question que les gouvernements, et le sport, ne peuvent ignorer plus longtemps ».